• Atelier graphisme sur le trait vertical et horizontal avec 7 élèves de Grande Section.
    Variante de l'activité n°4 sur le trait du livre "Ateliers Graphiques" MS de Retz (2010)


    Etape n°1 : tracer des traits verticaux au coton-tige et à l'encre sur un support horizontal (table)

    matériel :
    - feuille A4 ou 24x32 (environ)
    - 4 encres (ici : rouge, vert, jaune, bleu)
    - des coton-tige et un petit support pour les poser (mouchoir, papier brouillon)
    - une table

    activité : 
    Sur une feuille de Canson blanche, des traits sont tracés par l'enseignant au crayon de papier à environ 7cm d'intervalle pour obtenir 4 "bandes". L'élève trace des traits verticaux régulièrement espacés en commençant bien tout en haut de la bande jusqu'à la ligne tracée, le plus "droit" possible et de gauche à droite (sens de l'écriture)

    Graphisme MS/GS d'après les livres "Ateliers graphiques" de Retz Graphisme MS/GS d'après les livres "Ateliers graphiques" de Retz

     

     

    Etape n°2 : coller des bandes bien horizontalement pour cacher la limite au crayon

    matériel : bandes de papier de couleur d'environ 2-3 cm de large + colle

     

    Etape n°3 : tracer des traits verticaux au feutre fin ou au crayon blanc (sur fond noir) sur les bandes

    matériel : feutres fins de couleur, crayon blanc pour les fond de papier noir 

     

    Graphisme MS/GS d'après les livres "Ateliers graphiques" de Retz Graphisme MS/GS d'après les livres "Ateliers graphiques" de Retz Graphisme MS/GS d'après les livres "Ateliers graphiques" de Retz Graphisme MS/GS d'après les livres "Ateliers graphiques" de Retz Graphisme MS/GS d'après les livres "Ateliers graphiques" de Retz Graphisme MS/GS d'après les livres "Ateliers graphiques" de Retz Graphisme MS/GS d'après les livres "Ateliers graphiques" de Retz Graphisme MS/GS d'après les livres "Ateliers graphiques" de Retz


    1 commentaire
  • Merci à ma collègue qui m'a fait découvrir cette collection :).
    Cet éditeur c'est vraiment de l'or en barre pour les instits.

    Livres de graphisme pour la maternelleLivres de graphisme pour la maternelle

    Pour feuilleter le livre GS                                               Pour feuilleter le livre MS

     


    votre commentaire
  • Dans le cadre de mon projet à l'année (Moyen-Age et contes classiques), j'ai choisi "la Belle au Bois Dormant" de Grimm.

    Un peu dur pour une partie de mes Moyens mais faisable.
    La compréhension de l'histoire ne dépend d'ailleurs pas de la maturité des enfants mais de leur niveau de langage et une bonne partie des miens ne baignent pas dans la francophonie donc toute histoire reste un peu difficile.
    Mais j'ai été contente de la version que j'avais choisie : le texte est beau sans être trop alambiqué ; les illustrations de Sybille Delacroix sont vraiment magnifiques (douces, poétiques et parlantes) et le format du livre était suffisamment grand pour happer mon petit public.

    Les contes traditionnels en maternelle : La Belle au Bois Dormant Les contes traditionnels en maternelle : La Belle au Bois Dormant 

     

    LECTURE ET COMPREHENSION DU CONTE : 

    - j'ai lu l'histoire en entier (ils ont été capable de l'écouter d'une traite)
    - j'ai relu en expliquant les mots à la demande
    - j'ai montré les illustrations ; les enfants ont décrit les visuels et essayé de rappeler l'histoire.
    - j'ai relu l'histoire en 4 épisodes. A chaque reprise de la lecture, un enfant résumait     l'épisode précédent. Nous rappelions le vocabulaire complexe avec l'aide d'un élève     volontaire.
    - nous avons observé et expliqué l'illustration de Gustave Doré (visuel noir et blanc ci-dessous)
    - nous avons parlé du lien entre roi / reine / prince / princesse (qui n'était pas clair du tout pour eux apparemment :) … )
    - nous avions déjà parlé de la vie au château et du Moyen-Age depuis plus de deux semaines.

     

    REMISE EN ORDRE CHRONOLOGIQUE

    Une fois le conte bien connu, les élèves ont remis l'histoire dans l'ordre avec moi (8 images dont 2 intrus, c'est audacieux ;)… bon en fait, c'est n'importe quoi en cette période de l'année… la maitresse a le droit de se tromper pour apprendre), par petits groupes de 2-3 maximum. J'avais travaillé avec les visuels du livre "Parcours Lecture" (Accès Editions). 

    Les élèves ont eu besoin de beaucoup d'aide car l'exercice d'enchainement chronologique reste un travail difficile. Je n'ai pas noté de difficulté lié à l'âge mais bien à la compréhension de l'histoire et à la motivation des élèves. Ceux qui étaient perdus dans l'histoire car incapables de se concentrer, étaient perdus dans le rangement chronologique évidemment. 
    Et pour ce qui est des 2 intrus, ça ne choque pas grand monde que la Belle coupe des carottes en cuisine ou que le Prince se frite avec un ours en chemin…
    Ceci dit, la difficulté essentielle (pour ceux qui avait compris et bien mémorisé l'histoire) était de se faire confiance.

    Les contes traditionnels en maternelle : La Belle au Bois Dormant     Les contes traditionnels en maternelle : La Belle au Bois Dormant (MS/GS)

    J'avais conçu un jeu de l'oie pour collectionner les 13 fées du conte mais je n'ai finalement pas eu le temps de le fabriquer assez soigneusement. Je le mettrai ici dès qu'il est prêt.


    VISIONNAGE DU DESSIN ANIME DE DISNEY (1959)

    Avant d'aller voir le dessin animé (en deux parties pour rentrer dans l'emploi du temps et aussi pour alléger le temps de concentration…), nous avons discuté :
    - de ce qu'est un livre et de ce qu'est un dessin animé
    - du fait que le livre a été écrit très longtemps avant la création du film
    - du fait qu'il y aurait des différences dans le dessin animé par rapport au conte (et expliqué pourquoi quand c'était possible)

    Pendant le dessin animé, il y eu quelques arrêts sur image pour faire le point à certains moments-clé quand les dialogues me semblaient trop longs ou trop obscurs et que je voyais des regards interrogateurs. C'était une bonne chose dans le cas de ce DA, car il est assez "parlant". L'image et les couleurs sont magnifiques et nous avons aussi regardé 2-3 scènes sur pause pour pointer les éléments du Moyen-Age dont nous avions parlé (l'extérieur du château, les hommes d'armes, les étendards, les armures…). La musique plait énormément aux enfants. Je voulais leur faire écouter l'original mais je n'ai pas eu le temps. (le ballet de Tchaïkovski). Peut-etre aurais-je l'occasion de le faire par la suite.

    Après le dessin animé (le lendemain), il y a eu débat pour parler des différences observées (certaines ont émergées entre les enfants au fur et à mesure pendant le film : le nombre de fées, la sorcière transformée en dragon, le Prince fait prisonnier…). 

     

     

    EST-CE QUE JE REFERAIS CE TRAVAIL (A L'IDENTIQUE) ? 

    Le conte, sans doute, le texte est très beau, l'histoire n'est pas bien compliquée ni trop longue.
    Je reprendrais ce livre (cette version, ces illustrations, ce format) sans hésiter.
    Le dessin animé, plutôt avec des GS ou des CP (ou des MS mais vraiment avec un bon niveau).
    Je travaillerai sur la musique qui donne aux enfants l'envie de danser voire de valser.
    Il y a plein de jeux de numération à développer autour de ce conte.
    Mon livre a été consulté très très régulièrement par les enfants en fin de journée.
    Pas de regrets donc, la Belle dort tranquille dans mes étagères en attendant sa prochaine sortie.


    votre commentaire
  • coloriages de septembre MS/GS 2013-2014 : feuilles d'automne
    coloriages d'octobre MS/GS 2013-2014 : les doigts de la main
    coloriages de novembre MS/GS 2013-2014 : château, chevalier et princesses

    coloriage de janvier MS/GS 2013-2014 : couronnes

     

    Celui de gauche est proposé aux MS avec un modèle de couleurs à respecter.
    Celui de droite est proposé aux GS avec un modèle à suivre : le principe du modèle (alterner blanc et couleur dans les lignes brisées) est à suivre mais on peut choisir sa couleur.
    Idem pour les cadeaux : une couleur au feutre pour le paquet, la même au crayon de couleur pour le ruban, mais on peut choisir ses couleurs. Cette fois, je serai plus amenée à suivre les GS dans leur coloriage car ce mandala requiert un gros effort particulier d'attention visuelle et de précision. Une fois les débuts de ce mandala accompagnés, je peux laisser les GS à leur travail autonome et me libérer du temps pour un atelier avec les MS (car j'ai besoin de leur consacrer plus de temps en ce moment).

    Dans un double niveau, je dois veiller à bien partager mon temps entre MS et GS. Parfois, je traverse des périodes où je "rééquilibre" ce partage sur une semaine. J'imagine que c'est pareil pour tous les enseignants de double-niveau, mais je n'ai pas trop l'occasion d'en discuter :/... 

    Coloriages de décembre MS/GS 2013-2014 : Noël et la neige forcémentColoriages de décembre MS/GS 2013-2014 : Noël et la neige forcément

     

    mes modèles : 

    Coloriages de décembre MS/GS 2013-2014 : Noël et la neige forcémentColoriages de décembre MS/GS 2013-2014 : Noël et la neige forcément

     


    votre commentaire
  • coloriages de septembre MS/GS 2013-2014 : feuilles d'automne
    coloriages d'octobre MS/GS 2013-2014 : les doigts de la main

    coloriages de décembre MS/GS 2013-2014 : Noël et la neige forcément
    coloriage de janvier MS/GS 2013-2014 : couronnes

    Petite expérience machiavélique de maîtresse :)… (Aaah le pouvoir quand tu nous tiens ! ;)...)

    Cette année je n'ai que 6 garçons dans ma classe (et 14 filles) : 4 de Moyenne Section et 2 de Grande Section.
    J'en ai 5 sur les 6 qui sont très … "garçons", à savoir :
    - je ne joue presque qu'aux petites voitures dès que je peux,
    - je ne joue presque qu'avec les garçons,
    - je me préoccupe surtout des copains,
    - j'aime le BLEU (et je préfère crever de soif que de boire dans le gobelet rose)
    - le coloriage et le dessin c'est un truc de filles, ... et autres clichés à la peau dure…

    Accessoirement, j'en ai 4 sur les 6 qui sont soit assez "bébés", soit pas trop des flèches en graphisme et dessin (bah oui, sans motivation ni entrainement, ça vient pas tout seul…). 
    J'ai donc fait un truc un brin jouissif : j'ai proposé un coloriage au choix à tous les élèves quel que soit leur niveau en leur précisant qu'il y en avait un plus difficile que l'autre (le chevalier bien sûr) mais que je voulais juste qu'il soit terminé, soigné et avec des couleurs variées.

    Résultat : 
    - Tous les garçons sauf un, qui est très "bébé", ont choisi le chevalier. Celui qui a choisi la princesse l'a baclé.
    - Les 4 garçons "très garçons" qui n'aiment pas colorier (de "pas trop" à "pas du tout"), ont choisi le chevalier : un des 4 l'a bien regretté (il y est encore), les 3 autres se sont appliqué super bien. 

    On en tire plein de conclusions… riches en enseignements pour l'enseignant.

    Coloriages de novembre MS/GS 2013-2014 : château, chevalier et princessesColoriages de novembre MS/GS 2013-2014 : château, chevalier et princesses

    Ci-dessous, les coloriages des "Grande Section"

    - à gauche, le coloriage d'E. qui n'aime pas (?) le coloriage ni le dessin (pourtant très volontaire dans tous les apprentissages et très enthousiaste à l'école en général) ;
    - à droite, le coloriage de S. qui est le "leader" garçon et s'est appliqué avec un plaisir évident à son coloriage (les élèves prennent leur cahier quand ils veulent, une fois leur travail terminé, pour poursuivre le coloriage du mois).

    Coloriages de novembre MS/GS 2013-2014 : château, chevalier et princesses Coloriages de novembre MS/GS 2013-2014 : château, chevalier et princesses

     


    Le niveau de ce coloriage convenait bien aux "Moyens", mais j'aurai pu (dû ?) donner une princesse plus difficile aux "Grands" car d'elles-même les élèves (que des filles ici) ont varié les couleurs dans une même surface et ajouté des motifs.

     
    Coloriages de novembre MS/GS 2013-2014 : château, chevalier et princessesColoriages de novembre MS/GS 2013-2014 : château, chevalier et princessesColoriages de novembre MS/GS 2013-2014 : château, chevalier et princessesColoriages de novembre MS/GS 2013-2014 : château, chevalier et princesses


    votre commentaire